En ce moment Mon compte
[Danse]

Marion Motin

Massacre - Création 2017

Du 16 au 18 mai

Choisissez votre date

Abonnez-vous pour réserver !
Mise en vente hors abonnement à partir du 16/04/18. M'avertir !
Ok

Réservez par téléphone
au 01 40 03 75 75 du lundi au samedi de 10h30 à 19h30

Réservez sur place
à la folie information-billetterie 7 jours sur 7 de 10h30 à 19h30

Tarifs

Plein tarif 15€


Carte tarif réduit12€
Abonné / Carte Villette / - 26 ans10€
Enfant -12 ans / Abonnement jeune 8 €

→ Nos offres tarifaires

Vos places à prix réduits

Abonnement
Tous les spectacles à 10, 15 or 20€ avec les meilleures places en priorité
Carte Solo
Carte Duo
30% de réduction sur tous les spectacles et les Ateliers Villette à 8€, en toute liberté
Abonnement jeune
Pour les moins de 26 ans

Lieu

Accès Porte de Pantin :

Ligne-5-métro Porte de Pantin

bus ligne 75, 151, PC 2 et 3 : Porte de Pantin

tram-t3b Porte de Pantin

Parking Nord "Cité des Sciences" - PMR contactez le 01 40 03 75 75

Date

Du 16 au 18 mai 2018

20h30
Durée 1h

Dans sa dernière création, Marion Motin – celle qui signe les chorégraphies de Stromae et de Christine and the Queens – raconte l’étroite relation qui l’unit à la danse. Massacre c'est ce tiraillement entre la volonté d’arrêter et le besoin de créer, comme si sa force interne était une perpétuelle résurrection.

le spectacle

Pour sa dernière création, Marion Motin revient à La Villette dans une production au titre annonciateur : Massacre.

La chorégraphe hip hop qui fait danser les stars – Stromae et Christine and the Queens – se dévoile dans son rapport le plus intime à la danse. Les états successifs du projet créatif sont révélés sur des textes de Violette Motin Borgès et sur fond de création musicale à laquelle Marion a participé.

Massacre est comme un écho au corps déchiré, échauffé et tiraillé par la création jusqu’à l’accouchement final. Massacre raconte l’étroite relation entre l’artiste et la danse, ce tiraillement entre la volonté d’arrêter et le besoin de créer comme si sa force interne était une perpétuelle résurrection.

Offrez-vous La Villette en illimité !

À découvrir