En ce moment Mon compte

Engagements

Soutien à la création et à la diffusion

Offre culturelle pluridisciplinaire

Menant une politique active de soutien à la création et à la diffusion, le Parc de la Villette favorise notamment, grâce à sa programmation, la rencontre entre publics et professionnels autour de toutes les pratiques artistiques.

La programmation couvre l’ensemble des champs du spectacle vivant - musique, théâtre, cirque, danse et cinéma - avec une expertise reconnue pour les cultures urbaines et les arts populaires. Des manifestations récurrentes viennent rythmer chaque saison culturelle à l’instar de Villette Sonique, le Cinéma en plein air ou encore Jazz à la Villette.

Faire dialoguer art et société

S’évertuant à tisser des liens entre l’artistique et l’humain, La Villette favorise la perception des enjeux majeurs de ce siècle, autour d’un axe identitaire fort porté sur l’expérimentation collective.

Aujourd'hui, les problématiques environnementales sont plus que jamais au cœur des réflexions et des pratiques culturelles. Dans cette perspective, la programmation culturelle développe des projets mêlant thèmes environnementaux, dispositifs participatifs et exigence artistique.

Après l’exposition Collective Folie de Tadashi Kawamata sur la thématique de l'écologie humaine en 2013, le Parc accueille en 2014 le projet Food/Water/Life de Lucy+Jorge Orta. L’exposition fait écho aux préoccupations contemporaines de la préservation de l’environnement et de la viabilité sociale.

Villette en création


La transversalité artistique de La Villette en fait un espace propice à l’accueil en résidence des artistes du monde du spectacle vivant. A la fois espaces de travail et de vie, les lieux de résidence contribuent au soutien de la création artistique contemporaine. Apport en coproduction, conseil, aide à la recherche de partenaires représentent les principaux moyens mis en œuvre par les équipes de La Villette.

Espace Périphérique

L’Espace Périphérique abrite un programme dédié aux formes contemporaines des arts du cirque, de la rue et de la marionnette. Lieu de recherche et de création, il est un tremplin pour les jeunes compagnies qui disposent d’outils spécifiques : un chapiteau, trois salles équipées et des espaces extérieurs. Implanté depuis 2002 dans les anciens bâtiments de l’Ecole nationale de Cirque, il est co-géré par la Ville de Paris et le Parc de la Villette.

IADU

Lancé conjointement en 1998 par la Fondation de France et La Villette, le programme IADU (Initiatives d’artistes en danses urbaines) accompagne la professionnalisation de jeunes chorégraphes dans le cadre de leurs projets de création en danses urbaines. Le soutien mis en place peut prendre différentes formes : rendez-vous réguliers et suivi artistique des projets, aide à la structuration et au montage de productions, master classes, coproductions ou encore aide à la diffusion. Depuis 2007, la Caisse des dépôts et l’Acsé co-financent le programme.

WIP

Le WIP (Work In Progress) est un laboratoire d’émergence et de croisement artistique dédié aux cultures hip-hop, aux nouveaux territoires de l’art, aux cultures en prison ou à l’hôpital et aux pratiques amateurs créatrices d’esthétiques nouvelles. Depuis son inauguration en 2010, le WIP s’est affirmé dans le paysage culturel parisien et national comme un lieu exceptionnel d’accompagnement et de soutien des cultures urbaines.

Halle aux cuirs

Les résidences de la halle aux cuirs offrent un accompagnement cohérent, global et continu aux artistes issus de disciplines diverses : théâtres, danse, cirque et arts populaires. Chaque année, une vingtaine de compagnies sont réparties dans deux studios équipés de la halle aux cuirs ou hors les murs, en fonction des spécificités des projets.

Chapithôtel

Depuis novembre 2013, le Chapithôtel accueille les compagnies circassiennes en résidence ou en représentation sur l’espace chapiteaux. Ce bâtiment écologique et modulaire abrite dix-huit studios confortables, attenants à l’espace public dédié aux spectacles et à leur organisation.

 

Accès de tous à la culture

Médiation culturelle

La Villette a placé la diversité et la mixité des publics au cœur de ses missions. La médiation culturelle a vocation à renforcer et à prolonger les liens entre les œuvres et les publics afin de réduire la distance entre l’art et le citoyen. A ce titre, La Villette réalise de nombreuses actions destinées à favoriser la diversité des publics autour de deux axes forts : la programmation culturelle, le parc et son environnement. La médiation culturelle se décline à travers une chaîne d’actions complémentaires : découverte et accueil personnalisé sur les spectacles et expositions, Ateliers Villette de pratique artistique ou d’analyse critique, jardinage écologique, rencontres d’artistes, sensibilisation et formation des relais éducatifs et du champ social ou encore politique tarifaire adaptée.

Ateliers Villette

Ils renouvellent l’échange entre nature et culture grâce à une offre riche d’ateliers et visites, à la fois ludiques et pédagogiques. Les ateliers de pratiques artistiques en cirque, danse, et arts visuels sont généralement élaborés autour d’une exposition ou d’un spectacle. Les ateliers en lien avec l’environnement bénéficient quant à eux du cadre exceptionnel des Jardins passagers, jardins pédagogiques et écologiques. Faisant appel à l’imaginaire et à la créativité, ils mènent petits et grands vers d'autres mondes.

Parcours de spectateurs

Des projets de parcours d’éducation artistique sur l’année scolaire sont organisés en lien avec des groupes scolaires ou du champ social. Ces parcours s’articulent autour d’une approche sensible et participative, sur des thématiques pédagogiques originales toujours en écho avec l’actualité du Parc.

Partenariats dédiés à la diversité des publics

Depuis 2011, le partenariat avec la région Ile-de-France/unité lycées permet de sélectionner et d’accompagner 1 200 nouveaux lycéens par an sur un parcours de médiation personnalisé.

Nos équipes accompagnent les lycéens lors de quatre rendez-vous associant spectacles et visites du parc, ateliers de pratique et d’analyse critique en sensibilisation aux esthétiques de la danse ou du cirque contemporain.

Le partenariat avec la fondation RATP offre une ouverture culturelle aux structures relais du handicap et du champ social des territoires de proximité.

Accessibilité

Développer l’accessibilité de l’offre culturelle et des espaces du parc représente un enjeu clé de développement pour La Villette. D’importants aménagements et dispositifs ont été mis en place, ainsi qu’un nouveau référent permanent Handicap pour améliorer le bien-être de tous les publics.

Accès au parc

L'aménagement de la folie information-billetterie, située à la sortie du métro Porte de Pantin, a été repensé pour accueillir dans les meilleures conditions les publics en situation de handicap :

  • écran tactile permettant de s'informer sur la programmation et de s'orienter sur le parc
  • bornes d'accueil ergonomiques
  • revêtements de sol adaptés
  • maquette 3D tactile
  • boucle magnétique de comptoir
  • assises avec accoudoirs et poste de consultation adapté

Sur place, des documents en braille et en gros caractères sur la programmation et le plan du parc sont mis à disposition des publics déficients visuels. Au service des publics déficients auditifs, un agent d'accueil a spécifiquement reçu une formation en langue française des signes (LSF).

4-tourisme-handicapLes jardins passagers, espace à vocation pédagogique, culturelle et sociale, sont entièrement accessibles : rampe d’accès, mobilier et revêtements de sol adaptés.

4-tourisme-handicapLa Folie Information-Billetterie ainsi que les Jardins passagers ont reçu le label Tourisme et Handicap pour les handicaps auditifs, mentaux, moteurs, et visuels.

 

De mi-mai à mi-septembre, sur le canal de l’Ourcq, un pont flottant mobile favorise l’accessibilité de tous et relie le sud au nord du parc.

Accès à la programmation

Des dispositifs spécifiques sont déployés lors des manifestations culturelles à l’attention des personnes en situation de handicap. Pour les spectateurs déficients visuels, un souffleur d'Images peut les  accompagner sur l'ensemble de la programmation dans le cadre du partenariat entre La Villette et le Centre Ressources Théâtre Handicap (CRTH). Le Cinéma en plein air propose également des films audio-décrits et met à disposition du public des casques audio, des boîtiers récepteurs ainsi que des programmes en braille ou en gros caractères.

Les Ateliers Villette proposent un panel d’ateliers adaptés. Des ateliers de pratique artistique en lien avec la programmation ainsi que certains cycles longs comme "Villette en Pistes !" sont proposés aux publics en situation de handicap. Certains ateliers sont ouverts aux enfants déficients visuels (La ronde des animaux, L'atelier du bon pain, J'ai descendu dans mon jardin, Cuisiner la terre, Les sentiers parfumés, Les plantes et leurs secrets) ou aux enfants malentendants (Cuisiner la terre).

En savoir plus sur nos dispositifs d'accessibilité

Aménagement écoresponsable du site

Bâti

Depuis 2009, La Villette a lancé un vaste programme de modernisation et de remise aux normes de ses espaces bâtis afin d’en améliorer les performances énergétiques.

Projets immobiliers responsables

Depuis 2005, plusieurs folies ont été rénovées, au rythme de deux bâtiments par an. Ces rénovations tiennent compte des préconisations du Grenelle de l’environnement en termes d’usage et de réglementation. La construction d’un bâtiment écologique de regroupement des équipes est prévue, dans la perspective d’une optimisation des conditions de travail du personnel et de la répartition des équipements.

Optimisation des performances énergétiques

Le système de chauffage de la Grande halle a été entièrement repensé de façon à réduire la consommation de 20% en recyclant une partie de l'air intérieur. Toutes les ampoules ont été remplacées par des LED basse consommation permettant une économie d'énergie de 50%.

Espaces paysagers

L’enjeu de la gestion et de la protection de la diversité biologique revêt une acuité particulière en territoire urbain, notamment pour La Villette, trait d’union entre Paris et sa périphérie. L’engagement de l’établissement en faveur de la biodiversité se traduit au quotidien par une gestion écoresponsable.

Réduction de la consommation d’eau

La consommation d’eau a diminué de moitié en dix ans grâce à la mise en service d’un système de gestion intelligent. Les arroseurs intégrés sont connectés à un système de pilotage lié à la station météo du parc, permettant d'ajuster l'arrosage en fonction du vent, de l’ensoleillement, de l’humidité de l’air et la pluviométrie.

Qualité de l'air

Consultez la qualité de l'air sur le site d'Air Parif

Biodiversité

Le choix des plants disposés à travers le parc s’effectue en fonction de leur plus-value pour le milieu. L’utilisation de plantes vivaces et le fleurissement au moyen d'espèces végétales locales sont désormais privilégiés. Les espaces paysagers font l’objet d’un usage limité des pesticides auxquels sont substitués des produits organiques.

Afin de protéger le développement de la faune et de la flore, 37 nichoirs à oiseaux, 5 nichoirs à chauve-souris et 5 hôtels à insectes sont installés dans l’enceinte du parc. 500m linéaires de haies ont été diversifiés, 1800m² de talus et 5000m² de prairies fleuries ont également été semés.

Plusieurs actions ont été entreprises pour encourager les circulations douces et permettre une coexistence harmonieuse entre visiteurs, faune et flore. Un pont flottant mobile assure le franchissement du canal de l’Ourcq de mai à septembre. Des goulottes et ancrages à vélo sont disséminés dans le parc.

Jardins passagers

Créés en 2001, les jardins passagers ont été inspirés par l’exposition « Le Jardin planétaire », présentée en 1999 dans la Grande halle par le paysagiste Gilles Clément dont l’intention était de sensibiliser le public aux grandes questions d’écologie. A l’emplacement de l’ancienne halle aux moutons, cet îlot écologique de 3000m² abrite des écosystèmes variés : bosquet, friche, mare, et mur en pierres sèches. Jardins écologiques à vocation pédagogique et solidaire, les jardins passagers servent de supports à des ateliers pédagogiques de sensibilisation à la biodiversité à destination des petits et grands. Cet état d’esprit favorise l’expérimentation de méthodes de culture biologique et une observation plus attentive du vivant.

Labels et partenariats

La Villette s’appuie sur une politique de labellisation de ses diverses initiatives. Ainsi le label Eve® "espace végétal écologique" a été décerné par l’organisme Ecocert, en 2010, aux jardins passagers. Ce label est maintenu depuis un audit effectué chaque année. En 2012, le label Oasis Nature® a été accordé à l’ensemble du parc par l’association que préside Hubert Reeves, Humanité et Biodiversité. Enfin, notre établissement a obtenu en 2013 le label Prestadd® dont le volet environnement s’attache à la prise en considération de la biodiversité dans le projet d’établissement des entreprises du spectacle et de l’événementiel.

En octobre 2013, La Villette et le département de la Seine-Saint-Denis ont signé un protocole Trame verte, encourageant un travail de coopération en matière de biodiversité urbaine. Il instaure un programme commun d’actions visant à mutualiser les connaissances, initiatives et bonnes pratiques des deux structures.

Consultez notre brochure consacrée à la Biodiversité

Agenda 21

Parc culturel durable

Dans un contexte de crise économique, sociale, environnementale, culturelle et de valeurs, la frontière, longtemps étanche, entre environnement et culture s’estompe. Notre mode de développement est aujourd’hui remis en cause au profit d’un modèle susceptible de préserver les équilibres vitaux de la planète et le bien-être de l’humanité.

La Villette, territoire de culture(s), n’échappe pas à ces enjeux et doit faire face à la remise en question du rôle de l’artiste et des fondements de la démocratisation culturelle.

La culture qui a servi de terreau conceptuel à la réalisation du parc – de Lev Koulechov à Kandinsky, en passant par Michel Foucault et bien d’autres – représente un fabuleux levier d’adaptation, conçue à la fois comme une fin et un "conducteur de capacités" selon l’expression d’Amartya Sen. Sensible à cette approche, La Villette a choisi de placer l’Homme au centre de son projet, en associant dès l’origine « urbanité (ville), plaisir (corps et esprit), et expérimentation (savoir et faire) ».

S’adapter aux nouvelles exigences de son environnement est donc une question de légitimité pour notre établissement, et promouvoir la dimension durable de la culture dans toutes ses acceptions, un enjeu majeur de son développement. A ce titre, le concept de « parc culturel durable » guide le renouveau de La Villette.

Plan d’actions

En rédigeant son propre Agenda 21, La Villette confirme sa volonté de concilier protection de l’environnement, développement économique et progrès social dans l’exercice de ses missions d’animation, de programmation culturelle, d’exploitation et d’aménagement. L’Agenda 21 du Parc foisonne de nouveaux projets favorisant la biodiversité. Près de 15 000 m² vont être aménagés en espaces verts, à l’est à la halle aux cuirs et aux alentours de la cité administrative dans le cadre du projet de regroupement des équipes. Parmi les futurs chantiers figurent l’aménagement d’un couloir écologique jalonnant la promenade cinématique, l’intégration de la darse dans un jardin humide ainsi que l’installation aux abords du passage du tramway d’un verger abritant des variétés anciennes et locales.

Publications

Parcourez l'Agenda 21 de la Villette

Dans le cadre de la COP 21

  • cop21