En ce moment Mon compte

Villette en création

Un lieu d’ébullition pour les résidences d’artistes

Chaque année, plus de 130 compagnies sont accompagnées et soutenues pour des projets en phase de production, de recherche ou pour des workshops et masterclasses.

Les résidences de février

LAURE COURTELLEMONT / OUSMANE SY,
Dare to dancehall - Danse

23 janvier au 5 février- Halle aux cuirs
27 février au 6 mars - Halle aux cuirs
Suite à leur première création en binôme à Los Angeles en juin dernier, Laure Courtellemont et Ousmane Sy associent une nouvelle fois leur talent respectif pour proposer, pour la première fois en France, un show inédit autour de la dancehall, dance puissante et organique issue de la rue jamaïcaine. Avec 15 danseurs époustouflants originaires de Jamaïque, des Etats-Unis, du Brésil, d'Italie, de Belgique, de Suède et de France, préparez-vous à vivre une immersion chorégraphique explosive entre l’Afrique, l’Europe et les Caraïbes.

Cie TIZINA PROTA, Traptizi - Cirque

23 janvier au 6 février - Espace périphérique
Noir, poétique, surréaliste, humoristique, circassien, musical, intime.
Les personnages principaux de La Table sont "La Femme Qui Aime Trop" et "Monsieur Renard". La protagoniste est une de ces femmes accro à sa propre autodestruction. Elle est passionnée et lunatique, créative et acrobatique. Monsieur Renard représente l'homme (ou la femme) égoïste et manipulateur, qui n'est pas capable d’aimer mais qui veut garder l'amour aveugle de la Femme Qui Aime Trop pour son propre confort.

Cie LA RIVE ULTÉRIEURE - Cirque

31 janvier au 13 février - Espace périphérique
Six clowns sur le plateau. L’un fait apparaître 2€. Le ton est donné; chacun veut se l’accaparer, le jeu commence : tractations, échanges, influences se mettent en place. Ils usent de tous les « effets de levier » pour que ces 2€ très vite s’échangent en milliers puis en millions et en dizaine de milliards – c’est la folie des grandeurs, la fièvre s’empare du groupe en même temps que le goût du pouvoir...

OM PRODUCK, Et caetera - Marionnettes

2 au 13 février - Espace périphérique
Et caetera est une balade poétique composée à partir d’objets usuels que sont nos vêtements. Mais aussi un parcours visuel, sonore et sensuel dans la matière textile.
Quoi de plus riche que de créer un spectacle avec ces objets communs et chargés de symbole que sont nos vêtements, de les détourner de leurs fonctions pour les utiliser comme vecteurs de narration en créant des situations décalées pour transformer le réel et accéder au rêve, à l’imaginaire.

PHYSS, Kickxplicit - Danse

6 au 12 février - Halle aux cuirs
En parallèle de sa création Boots (2014) et de son solo Weakness (2015), Philippe Almeida alias Physs a conçu un show 100 % hip hop en permanente évolution. Comme le coup d’envoi d’un nouveau cycle, KickXplicit du crew MouVMaTiK incarne un véritable hymne à la transmission en mélangeant deux générations de danseurs.
Tous influencés par une même façon d’être et de bouger, ils se reconnaissent et se regroupent avec un état d’esprit très positif sous l’égide de CergyTekture. Un cocktail
d’énergie et de précision chorégraphique sur des beats hip hop, électro et house.

Sortie de résidence

Tiziana Prota - cirque

Jeudi 2 février à 15h
réservation - Espace périphérique

Marine Mane - Danse

Vendredi 3 mars 17h30
réservation - Halle aux cuirs

Et aussi...
« LA NOUVELLE SCÈNE HIP HOP - IADU : LE DÉFI DE L'ÉMERGENCE »
Restitution de l'étude menée par les chercheurs Aurélien Djakouane et Emmanuel Négrier
Vendredi 10 février à 10h au WIP Villette
Depuis plus d’un an, les chercheurs Aurélien Djakouane et Emmanuel Négrier, avec la collaboration de Samuel Lavazais et Damien Potier, ont travaillé sur une évaluation du programme Initiatives d’Artistes en Danses Urbaines.
Cette enquête, lancée par les deux cofondateurs de la mission, la Fondation de France et la Villette, part des 17 années d’existence de IADU mais dresse également un panel des différentes soutiens apportés par les institutions à la danse hip-hop.
ENTRÉE LIBRE SUR RÉSERVATION
Avant le 4/02/2017

Accès libre sur réservation dans la limite des places disponibles

FRANÇOIS LAMARGOT, Reflet - Danse

6 février au 19 février - Halle aux cuirs
Pour son premier solo, François Lamargot a choisi de traiter du thème du double, du reflet. Un travail à multiple facettes…

MUFASA, Icône - Danse

13 au 19 février - Halle aux cuirs
"Inspirée au quotidien par les relations humaines, ma prochaine création Icône s'inscrit dans un triptyque m'invitant cette fois à questionner la notion de l’influence."

LES SINGULIERS, Entre - Cirque

20 au 24 février - Espace périphérique
Entre aborde le thème de la frontière linéaire ou nodale, visible ou impalpable. Dans un monde qui défend les libres flux à l’échelle planétaire, la question du seuil et du franchissement des territoires n’a, paradoxalement, jamais été aussi présente et incontournable. Pour Entrer il faut faire la preuve de son identité et donc accepter les multiples facettes du contrôle et de la surveillance.

JESSICA NOITA, Cabine d'essayage - Danse

20 au 26 février - Halle aux cuirs
"La cabine d’essayage est la métaphore d’un espace étriqué du mental. Un endroit de l’activité compulsive dans lequel les pensées s’habillent et se déshabillent à la vitesse d’un défilé vestimentaire. C’est aussi l’espace de la peur dans lequel on résiste à découvrir ses tourments dans son obscurité."

MARINE MANE, À mon corps défendant - Danse

27 février au 5 mars - Halle aux cuirs
A mon corps défendant est une traversée avec ceux qui naviguent en territoire violent, se tiennent en équilibre dans l’extraordinaire, et les mises en jeu de leurs corps dans des conduites à risques. Elle s’appuie sur des correspondances numériques entretenues depuis plusieurs années avec cinq té-moins des zones de conflits actuels. Familiarisés avec un univers hors norme, assimilé comme une norme au quotidien, ils déplacent les contraintes, les limites et les frontières, frayant avec une cer-taine forme de dépendance à l’extrême et à la proximité du danger.

**®DR**

Les programmes