En ce moment Mon compte
[Musique]

Salon des Amateurs Night

Villette Sonique

Vendredi 27 mai 2016

Choisissez votre date

Il n’y a plus de date pour cet événement. Voir la programmation à venir

Réservez par téléphone
au 01 40 03 75 75 du lundi au samedi de 10h30 à 19h30

Réservez sur place
à la folie information-billetterie 7 jours sur 7 de 10h30 à 19h30

Tarifs

Plein tarif 16 €


Tarif réduit* 12 €


Tarif abonné et adhérent
Moins de 26 ans
RSA / minimum vieillesse 10 €

(*) Plus d'informations sur ces différents tarifs

Lieu

WIP Villette

Accès Porte de Pantin :

Métro :  Ligne 5
Bus : Ligne 75,151, PC2 et 3
Tram : Ligne T3b

Parking Sud "La Villette – Cité de la Musique" - PMR contactez le 01 40 03 75 75

Date

Le 27 mai à partir de 23h30

Surnommé “the post kraut Hacienda” par Resident Advisor, le Salon des Amateurs invite la crème de ses résidents : Lena Willikens, Tolouse Low Trax, December et Vladimir Ikovic, quatre artistes à la pointe de la musique électronique actuelle et fiers représentants du club de Düsseldorf.
→ Plein Tarif : 16€ / Tarif réduit : 12€ /
Abonnés, adhérents, Villette Jeunes, minima sociaux : 10€

Lena Willikens

Signée chez Comeme et fière représentante du Salon Des Amateurs, Lena Willikens est devenue en quelques années une productrice et DJ incontournable de la scène électronique mondiale. Défendant une vision éclatée et mondialiste de la musique, la jeune allemande puise autant dans la musique club que dans les raretés africaines ou asiatiques,et guident les danseurs qui lui font une confiance aveugle vers la lumière.

Vladimir Ivkovic

Grand collectionneur de disques, label manager de Desolat et fondateur du label Offen, Vladimir Ivkovic est un nom qui se chuchote au creux de l’oreille de ceux qui ont croisé sa route ou entendu ses mixs. Après avoir contribué aux première soirées clubs de Belgrade à l’aube des années 90, il exerce désormais ses talents au Salon des Amateurs à Dusseldorff.

Toulouse Low Trax

Tolouse Low Trax est le projet de Detler Weinrich, membre de Kreidler et autre résident du Salon des Amateurs de Dusseldorff. La musique de l’allemand a su se rendre indispensable auprès de toutes les oreilles amoureuses d’une musique électronique exigeante. Faisant le grand écart entre lignes de basse feutrées et minimalisme house aride, les morceaux de Tolouse Low Trax en ralentissant le tempo trahissent une parenté forte avec l’avant garde synthétique de la fin des années 70, début 80. Celle qui fit de l’Allemagne le centre de la rencontre homme-machines qui occupe encore la plupart d’entre vous (et nous) actuellement.

December (live)

La musique de December est une musique de nuit. Toujours sur le fil entre la fête et le spleen, elle questionne le tabou de la sensibilité dans la techno, en alternant sèches punitions rythmiques et synthétiseurs à la mélancolie inquiète. Une poignée de maxis sortis et à sortir sur certains des labels techno les plus surveillés du moment (Blackest Ever Black, In Paradisum, Jealous God, Mannequin, Where To Now) et ont déjà permis de saisir les premières étapes de cet idéal d’une techno post-romantique en construction.

En coopération avec le Goethe-Institut

La playlist spotify du festival

En lien