En ce moment Mon compte
[Musique]

BKO

100 %

Vendredi 31 mars

Choisissez votre date

Ok

Réservez par téléphone
au 01 40 03 75 75 du lundi au samedi de 10h30 à 19h30

Réservez sur place
à la folie information-billetterie 7 jours sur 7 de 10h30 à 19h30

Tarifs

Plein tarif 26 €


Tarif réduit* 20 €


Tarif abonné et adhérent
Moins de 26 ans
RSA / minimum vieillesse 15 €


Tarif moins de 12 ans 10 €

(*) Nos offres tarifaires

Vos places à prix réduits

Abonnement
Tous les spectacles à 10, 15 or 20€ avec les meilleures places en priorité
Carte Solo
Carte Duo
30% de réduction sur tous les spectacles et les Ateliers Villette à 8€, en toute liberté
Abonnement jeune
Pour les moins de 26 ans

Lieu

Accès Porte de Pantin :

Métro :  Ligne 5
Bus : Ligne 75,151
Tram : Ligne T3b

Parking Nord "Cité des Sciences" - PMR contactez le 01 40 03 75 75

Date

Le 31 mars à 20h

Le temps d’une soirée, le festival 100% vous plonge dans l’étonnante Bamako : épicentre culturel et artistique, capitale effervescente. Un moment inédit et privilégié en compagnie d’ambassadeurs de la musique malienne avec la grande diva Oumou Sangaré, qui présente son tout nouvel opus, et l’incroyable Bassékou Kouyaté avec son groupe Ngoni Ba.

L’esprit BKO

L’esprit «BKO», c’est cette tradition des grandes fêtes (baptêmes, mariages…) et aussi ces rendez-vous musicaux comme les balanis, ces block parties des rues de BKO ou le Grand Sumu, le rendez-vous culte diffusé en prime time que la diaspora regarde de loin mais toujours avec grande attention. Une soirée qui résonne 100 % « Mali Puissanci ».

Oumou Sangaré

Mali
Née à Bamako, Oumou Sangaré est une artiste d’exception. La diva malienne connait son premier grand succès grâce au titre Moussolou («Les Femmes ») de l’album éponyme paru en 1988 qui marquera un tournant important dans sa carrière internationale. Sa musique manie répertoire traditionnel et textes engagés et militants pour la cause féminine, combat qu’elle mène à la ville comme à la scène. Oumou Sangaré fêtera son grand retour en exclusivité sur la scène de 100 % Afriques et présentera son tout dernier album à paraitre sur l’excellent label indépendant Nø Format.

Bassekou Kouyaté & Ngoni Ba

Mali
Bassekou Kouyaté & Ngoni Ba, c’est tout d’abord une affaire de famille. C’est d’un côté Bassékou Kouyaté, magicien du ngoni et ancien acolyte de Toumani Diabaté et de l’autre Ngoni Ba, une formation composée de fils, de neveux, frères ou épouse maniant le chant, la calebasse, le ngoni avec superbe. Le quatrième album de Bassékou, intitulé Ba Power, propose une approche radicale, s’affranchit du jeu traditionnel pour toucher les confins du rock et rassemble une poignée de musiciens autour d’un opus qui donne à entendre un large spectre musical et toute l’étendue du talent de cette grande famille.

En lien

  • 960-100pourcent-danse1
    [Danse]

    Simply the best West Africa

    Jeudi 23 mars

    Le danseur et chorégraphe Serge Aimé Coulibaly lance la deuxième édition de son concours de soli de danse contemporaine, véritable tremplin pour les nouveaux talents de la scène ouest africaine. Retrouvez les quatre lauréats du Simply The Best West Africa : Fatoumata Bagayogo, Florent Nikiema, Adonie Nebié, Tidjani Ndiaye.

  • 300-100pourcent-danse8
    [Théâtre]

    Faustin Linyekula / Studios Kabako

    Du 23 au 24 mars

    Dans le cadre du festival 100%, Faustin Linyekula présente Sur les traces de Dinozord, une re-création de Dinozord : The Dialogue Series IV, imaginée pour le festival New Crowned Hope. Une pièce qui retrace son retour dans sa ville natale, Kisangani, à la recherche des ruines et des rêves.

  • Enrico Bartolucci
    [Danse]

    Golden Stage- plateau hip hop international

    Du 23 au 25 mars

    Comme chaque année, la programmation propose son Golden Stage, un plateau hip hop international qui réunit la crème de la crème en matière de chorégraphie avant-gardiste. Avec la présence exceptionnelle de Nick Mukoko membre de la troupe du Jamel Comedy Club.

  • 300-100pourcent-marche-noir
    [Festival]

    Événements 100%

    Du 23 mars au 2 avril

    Tout au long du festival 100%, La Villette s’anime d’événements hors cadre. Un marché noir s’organise dans la Grande halle, le festival AfroPunk prend ses quartiers au WIP, l’association AKD propose des masterclass de danses des Caraïbes, la compagnie Matlosa vous initie au Gumboots, et des performances s’improvisent sur la place de la Fontaine aux lions.

  • Spoek Mathambo300 (c)Carla Fonseca
    [Musique]

    Spoek Mathambo

    Vendredi 24 mars

    Rendez-vous à la Dynamo de Pantin pour découvrir le producteur et rappeur iconique et iconoclaste : Spoek Mathambo , qui s’impose comme l’homme-son de l’Afrique du Sud 2.0.

    → En coréalisation avec le festival Banlieues Bleues

  • 300-100pourcent-danse5
    [Danse]

    Dana Michel – Jeannot Kumbonyeki

    Du 24 au 25 mars

    Le temps de deux soirées, le festival 100% réunit deux jeunes chorégraphes sur un plateau : la Montréalaise Dana Michel qui explore dans son solo Mercurial George son identité de femme noire et ses racines, et Jeannot Kumbonyeki, artiste congolais qui présente sa première création Le Kombi, sélectionnée pour la Biennale Danse l’Afrique Danse !

  • little Villette et jardins en folies
Week-end d'ouverture, 21 et 22 mai 2016
    [Ateliers et activités] [Jeune Public]

    Little 100%

    Du 25 mars au 2 avril

    100 % Afriques se décline à Little Villette. Au programme, les ateliers du petit sapeur (tresses, maquillage, DIY), contes, fresque géante, sans oublier le Little salon pour jouer à l’awalé ou se prendre en photo…
    → Avec le concours d’Art’Press Yourself

  • Alioune Diagne
    [Danse]

    Génération A

    Du 28 mars au 1 avril

    À l’invitation du Théâtre Paris-Villette, Fatima N’Doye et Alioune Diagne ont imaginé Génération A, un temps fort dédié à la danse contemporaine en Afrique. Cinq jours pour découvrir chaque soir un solo et un duo de jeunes chorégraphes, issus de différents pays d’Afrique francophone et représentatifs d’une nouvelle génération d’artistes.

  • 300-100pourcent-dieudonne-niangouna
    [Théâtre]

    Dieudonné Niangouna

    Du 29 au 30 mars

    Dans le cadre du festival 100% Afriques, Dieudonné Niangouna présente Papa Wemba, le Singe avait raison. Le metteur en scène congolais a imaginé cette pièce à trois comédiens et un musicien pour rendre hommage à Papa Wemba, grand artiste de la rumba congolaise.

  • (c) Alexis Peskine-300
    [Exposition]

    Exposition “Afriques Capitales”

    Du 29 mars au 28 mai

    Dans le cadre de la deuxième édition de son festival pluridisciplinaire 100 % consacré cette année à l’Afrique, La Villette présente une exposition dédiée aux grandes villes africaines. Sous le commissariat de Simon Njami, Afriques Capitales est l’occasion de découvrir la scène artistique contemporaine africaine à travers peintures, photos, installations, vidéos, sculptures, créations sonores...

  • Young Paris (c) Haruka 300
    [Musique]

    Kinshasa Mon Amour

    Jeudi 30 mars

    100 % Afriques propose un parcours sonore et visuel à travers les rues de cette ville que l’on surnommait « Kin la belle ». Avec Kinshasa Mon Amour, dansez sur la rumba de Mbongwana Star mêlée aux beats du producteur AfrotroniX, précédée du flow aux accents afrobeat de Young Paris.

  • Kenya_Cyrus_Copyright_300
    [Musique]

    Act Africa

    Samedi 1 avril

    Act Africa c’est l’art de la performance dans l’espace urbain. Une journée pour découvrir des artistes, des lives et des projections autour de la création africaine contemporaine. La soirée sera présentée par Liz Gomis de l’émission Neo Geo de Radio Nova, avec Eddy Ekete, Matyouz Ladurée, et Okzharp & Manthe Ribane & Sondeza.

  • IMG_1497-300
    [Musique]

    Soirée Afrobeat

    Samedi 1 avril

    Dernière soirée de concert du festival 100% Afriques, avec le petit prince de l’Afrobeat, Seun Kuti, accompagné d'Egypt 80 composé des ex-acolytes du grand Fela Kuti. En première partie, Ibibio Sound Machine, mené par la très charismatique chanteuse Eno Williams, propose un cocktail de musique électronique et de funk.