En ce moment Mon compte

L’abécédaire de la Compagnie XY : de A à G

[Coulisses] le 01 décembre 2015

Depuis le 18 novembre, la compagnie XY est à l’espace Chapiteaux pour présenter sa dernière création Il n’est pas encore minuit… Et comme dans ce collectif de cirque, ils sont en tout 25 (dont 22 acrobates), ils nous ont proposé de faire un abécédaire de leur univers !

Compagnie XY Photo : Christophe RAYNAUD DE LAGE

A par Gwendal

A... comme Amaia
A... comme Airelle
A... comme Alice
A... comme Ann-Katrin
A… comme Aurore

Il fallait bien commencer cet abécédaire en rendant hommage aux filles du collectif.
Et si tout va bien il s’achèvera comme il se doit avec un Z… comme Zinzi !

B par David B.

C par Peggy

C. La lettre C.
Comme Cirque.
Mais aussi comme Collectif.

Collectif comme quoi ?

Connivence, Câlin, Copain, Compagnie, Courbatures, Caravane, Champagne, Cœur, Création, Chute, Cataplasme, Crise de larmes, Caïpirhinia, Camarade, Critique, Code, Conscience, Contusion, Clan, Coup de main, Coup de gueule, Chapiteau, Choix, Chamaillerie, Conversation, Chorégraphie, Corps, Colonne, Cascade, Courbette, Catering, Chandelle, Catastrophe, Choc, Chaos, Chahut, Cercle, Chouffe, Caractère, Chromosome, Cicatrice, Crispation, Chic, Cheville, Concentration, Calorie, Content, Contact, Camion, Chkrrr, Crampe, Chambre single, Chambre double, Chambre triple, Casse-cou

D par Antoine Thirion

D… comme différence

22 acrobates, 1 technicien et 2 administrateurs c'est 25 manières de voir différentes, 25 sensibilités différentes, 25 manières de communiquer différentes, 25 sens de l'humour différents, 25 goûts différents, 25 histoires différentes, 25 raisons d'avoir envie de faire ce métier différentes, 25 manières de danser différentes, 25 rêves différents, 25 curiosités différentes.

C'est aussi des pays d'origines différents, des milieux sociaux différents, des régimes alimentaires différents, des âges différents, des cultures différentes, des manières de voir la vie différentes.
Se retrouver et inventer ensemble avec nos différences un projet de création collectif, c'est l'enjeu.
Cela paraît compliqué mais nous aimons croire que c'est possible.

E par Abdel

E comme… Envol

Prendre son envol avec du soutien,
Commencer par faire des choses seul,
Les moyens à disposition : des acrobates, planches sauteuses et rattrapeuses, une bascule.

S’envoyer en l’air quand tout s’effondre,
Ils envoient, ils convoient, ils s’emploient,
Ils décollent et s’envolent.

Pour redescendre du haut vol et être accueillis chaleureusement,
Le langage des portés conjuguent solidarité et virtuosité.

F par Airelle et Denis

F… comme Fixation ou fixette

Fixation acrobatique:
Mot que l'on emploie pour définir lors d'un saut acrobatique le moment d'apesanteur que l'on cherche à atteindre, comme pour fixer son corps dans l'espace avant de lancer nos actions et de se faire rattraper par l'attraction terrestre.

Fixette :
Tendance irrépressible, fatigante et néanmoins nécessaire du collectif à vouloir fixer des choses dans le temps sans prendre en compte son incapacité à bouger ces choses, à les faire évoluer selon les évènements qu'il traverse une fois qu'elles sont fixées.
Serions-nous obtus?

G par Guillaume

G… comme Gnon Gnon

J'ai pris un gnon.
J'ai pris un coup dans la baston : ça frite, ça s'chamaille, ça chahute… Pas simple l'accord pour les brutes. On cherche le terreau fertile pour les colosses aux pieds d'argile. Aussi le souffle de l'élégance pour qu’enfin Icare se lance.
Gnon 
Gnon, j’ai pris un gnon.
J'ai pris un coup sur l'carafont : ça dégringole, ça tombe, ça chute… Pas simple de prendre un uppercut. On cherche le costaud matelassé qui évitera de s'écraser. Aussi la plume délicate qui atterrit sans qu'elle n'éclate.
Gnon Gnon, j'ai pris un gnon.
J'ai grippé l'articulation : ça se déchire, ça se tord, ça casse et ça s'enflamme même si je masse… On cherche la potion magique qui rend le corps analgésique. Aussi la solution miracle 
pour nous éviter la débâcle.
Gnon Gnon, je prends des gnons.
J'en souri ou j'en suis grognon. Ça masochiste, ça se cubiste,
se pacifiste, s'anesthésiste… Plus j'ai mal et moins je résiste. À venir faire trembler la piste
Gnon Gnon, on prend des gnons.
À prendre ou à laisser. On s'en remet aux gnons. Aux gnons qui font pleurer comme aux gnons qui font chanter les compagnons... Copains de gnons.

Photo : C. Raynaud de Lage

Ne le gardez pas pour vous

Partagez cet événement sur les réseaux sociaux