En ce moment Mon compte

Jazz à la Villette : Snarky Puppy

[Coulisses] le 17 août 2016

Du 30 août au 11 septembre, Jazz à La Villette vient de nouveau prouver que le style n’est pas mort ! Pour découvrir la programmation, les artistes se sont soumis à notre traditionnel portrait chinois. Suite de nos rencontres, avec Michael League, leader de Snarky Puppy qui joue le 1er septembre à la Grande halle.

Quel est l’album qui tourne en boucle en ce moment chez vous ?
Snarky Puppy : Mon album préféré en ce moment, c’est celui d’Ali Farka Touré, The Source. Je suis fan depuis longtemps, de son travail comme de la musique malienne en général, mais je ne sais comment : jusque récemment, j’ai réussi à passer à côté de cet album. Je me rattrape : c’est sur répétition maintenant.

Si vous n’étiez pas musicien, vous seriez … ?
Snarky Puppy : J’adore écrire, et j’adore rechercher de la musique, donc je pense que je serais devenu ethno-musicologue. Mon frère est en train de préparer sa thèse sur le même sujet à Harvard (il est bien plus intelligent que moi), donc je suppose qu’on a ça dans le sang.

Quelle est votre idole absolue en musique ?
Snarky Puppy : J’essaie de n’idolâtrer personne sur tous les aspects, parce que chaque musicien a ses forces et faiblesses, mais j’ai un respect infini pour quelques facettes de certains personnages. Prince pour son individualité, sa persistance, sa personnalité musicale. Quincy Jones pour sa capacité à voir et créer des opportunités. Mon frère pour son insatiable envie de continuer à apprendre de nouvelles choses… La liste est longue.

Et le pays dans lequel vous rêvez de vivre ?
Snarky Puppy : Mes deux lieux préférés dans le monde sont la Turquie et l’Espagne. Je pense que je vais finir par habiter l’un de ces deux pays. Les deux si j’ai de la chance !

A quelle époque auriez-vous aimé vivre ?
Snarky Puppy : Je pense que les années 60 et 70 ont été les meilleures en termes de créativité dans l’histoire de la musique contemporaine. Des groupes uniques, avant-gardistes ont été célébrés, ont connu le succès, et encouragés par le public et l’industrie musicale. C’est beaucoup plus difficile maintenant.

Quel est votre principal défaut (que vous voulez bien admettre) ?
Snarky Puppy : Difficile ! Demande à mon groupe ! Je suis sûr qu’ils ont une longue liste… Si je devais en choisir une, ce serait sûrement ma peur de la confrontation dans des situations sociales négatives. Quand les gens ne s’entendent pas, ça me stresse énormément.

Et la chanson que vous adorez chanter sous la douche ?
Snarky Puppy : ‘Maybe I’m Amazed’ de Paul McCartney. Je ne sais pas pourquoi je l’entends dans ma tête quand je saute dans ma douche, mais c’est le cas.

Avez-vous une devise pour finir ?
Snarky Puppy : Voir les potentielles opportunités dans chaque situation.

Quand voir Snarky Puppy ?

Snarky Puppy sera en concert le 1er septembre à la Grande halle, avec Julien Lourau & The Groove Retriever.

Crédit photo : Philippe-LEVY-STAB

Ne le gardez pas pour vous

Partagez cet événement sur les réseaux sociaux

À découvrir