En ce moment Mon compte

Garde la bêche : l’herboristerie c’est la vie

[Jardins d'Eden] le 09 novembre 2015

L’hiver arrive… Après tout, l’été indien ne peut pas durer éternellement ! Alors certes, on est pas à La Villette pour parler du temps qu’il fait, mais il s’agirait pas de tomber malade ! Donc Nicolas Boehm, notre chargé d’action culturelle environnement, nous a concocté une cure à base de plantes.

De septembre à mai, les Jardins Passagers sont fermés au public, mais ça ne veut pas dire que Nicolas Boehm chôme pour autant. Malgré tout, il a pris sur son temps pour réfléchir à quelles plantes qui pourraient nous aider à préparer notre corps à l’hiver.

Pour le mois de novembre, Nicolas propose une cure de tisane d’une durée de 21 jours. L’idée c’est d’en boire environ un litre par jour, tout en essayant d’arrêter les excès. On se met pas à la diète pour autant, mais on peut limiter l’alcool et diminuer le café… et le chocolat (c’est pas grave, on se rattrapera à Noël !)

Ensuite, chacun sa tisane, chacun son rythme, chacun sa vie, donc le plus simple c’est d’aller dans une herboristerie et de prendre le temps de discuter avec un herboriste pour choisir le mélange idéal.

    C’est ce que Nicolas a fait donc, et dans sa tisane, on retrouve :

  • De l’artichaud (Cynara scolymus) qui est une plante dépurative du foie
  • Du cassis (Ribes nigrum) qui est une plante diurétique pour les reins
  • Du pissenlit (Taraxacum oficinale) qui stimule et permet le drainage de l’intestin
  • De l’ortie (Urtica dioica) pour la reminéralisation de l’organisme

Pour préparer sa tisane, c’est simple : en infusion, on jette ses feuilles, plantes, racines ou autres graines dans de l’eau bouillante, puis on laisse reposer dans la théière quelques minutes avant de boire. En décoction, on met les plantes directement dans l’eau froide et on porte le tout à ébullition. Il y a aussi les huiles essentielles, mais elles ne sont pas toutes recommandées en tisane, donc il vaut mieux voir directement avec l’herboriste.

    Save The Green propose aussi des tisanes suivant le moment de la journée :

  • Pour se stimuler le matin à base de cannelle/ortie ou de thym/gingembre,
  • Pour digérer l’après-midi à base de romarin/menthe poivrée ou de fenouil/curcuma
  • Pour se détendre le soir à base de basilic ou l’irremplaçable lavande !

Attention, Save The Green précise que les tisanes toutes prêtes sont beaucoup plus chères, donc si on veut tenir jusqu’en mars, il vaut mieux acheter les plantes en vrac… en attendant d’aller les cueillir soi-même au printemps prochain !

Passion Animale et Végétale nous explique comment récolter l’ortie !

Photo : herboristerie de la place de Clichy
D’autres adresses d’herboristerie sur Parisobiotiful.com

    Nicolas complète la liste parisienne de quelques adresses :

  • Herboristerie d'Hippocrate, Rue Saint-André des Arts, 01 40 51 87 03
  • Ma Terre Premiere, Rue Oberkampf, 01 83 94 91 37
  • Herboristerie du Montparnasse, Rue du Montparnasse, 01 45 48 34 81

Ne le gardez pas pour vous

Partagez cet événement sur les réseaux sociaux

À découvrir