En ce moment Mon compte

Danse en Amateur et Répertoire avec Danse en Seine

[Effervescence] le 15 mai 2015

Les 30 et 31 mai prochain, La Villette accueille Danse en amateur et répertoire, un événement gratuit organisé par le Centre National de la Danse. L’équipe web a rencontré Orianne Vilmer de l’association Danse en Seine qui présentera un extrait de Gueule de Loup de Christine Bastin.

Comment est née votre association ?
Nous sommes toutes des amatrices, issues de formations sport-études et nous avons décidé, une fois nos études terminées, de créer cette compagnie pour pouvoir continuer à danser. Nous ne sommes pas dans une démarche de pratique, l’idée est de vraiment s’engager dans des projets artistiques et sociaux.

Nous avons toutes des carrières professionnelles assez prenantes, donc nous avions besoin d’imaginer une association qui soit adaptée à notre mode de vie : parfois pendant 6 mois, nous sommes en déplacement ou sur des missions qui ne permettent pas de dégager du temps libre.

Combien de danseurs regroupe Danse en Seine ?
Aujourd’hui dans la compagnie, nous sommes à peu près 200 adhérents, avec un vivier de 40 danseurs. Chacun s’engage en fonction de son emploi du temps et de son intérêt, sur des projets ponctuels de création ou de transmission.

Comment avez-vous rencontré Christine Bastin ?
La MPAA (Maison des Pratiques Artistiques Amateurs) de Saint Germain a fait une commande en 2012 à Christine Bastin, afin de remonter « Gueule de loup » avec deux compagnies amateurs. C’est à ce moment que nous avons rencontré la chorégraphe, et l’autre compagnie, Accords Perdus.

Qu’est-ce qui vous a plu dans la pièce « Gueule de Loup » ?
Cette pièce a été commandée en 1992 à Christine Bastin par la Biennale de la Danse de Lyon pour son édition Pasión de España. Personnellement j’ai été touchée par ce que le ballet raconte, mais surtout par les sensations qu’il communique. Je pense qu’on avait envie de rentrer dans un travail de danse lié à des émotions.

Cela dit, au-delà de l’intérêt pour le ballet, c’est l’intérêt pour l’artiste qui prime, parce qu’on travaille avec une personne avant tout. Christine Bastin est une personne extraordinaire, dotée d’une générosité incroyable. Quand on l’a rencontrée, ça a été un véritable coup de cœur réciproque.

Comment s’est passé le travail avec la chorégraphe ?
Christine Bastin a beaucoup apporté à la compagnie, parce qu’on avait l’habitude de travailler avec des chorégraphes émergents, ce qui est un travail très intéressant mais complètement différent. Le fait de travailler avec un chorégraphe expérimenté a vraiment donné un souffle nouveau à la compagnie.

Est-ce que Christine Bastin sera présente le 30 mai ?
Oui ! Christine Bastin a fait toutes les répétitions avec nous mais elle vient aussi régulièrement aux événements de notre compagnie. Cette collaboration s’est transformée en une véritable association de personnes, elle est rentrée dans la vie de la compagnie.

Par exemple, on a un créneau le mercredi soir au Carreau du Temple où on organise des ateliers artistiques. Et elle a prévu de venir notamment en juin, après la Grande halle, pour partager un petit moment avec le reste des danseurs, qui n’a pas eu la chance de participer au projet, et transmettre un extrait de « Gueule de Loup ».

Donc on peut retrouver l’association Danse en Seine le mercredi au Carreau du Temple ?
C’est pour nous un lieu de rencontre entre des artistes et des danseurs amateurs, pour faire progresser artistiquement ce vivier de danseurs. Ce n’est pas un cours de danse mais vraiment de l’exploration artistique ou de l’écriture collective.

Le but de l’association c’est de promouvoir la création artistique et la danse. Donc on développe des projets artistiques avec des publics empêchés que ce soit en milieu carcéral, en milieu hospitalier ou dans des quartiers difficiles. C’est un élément très important pour nous : on a des danseurs qui prennent énormément de temps sur leur vie pour faire des ateliers de sensibilisation, et monter des projets artistiques… bref, partager leur passion en se rendant utiles !

La compagnie Danse en Seine présente « Gueule de Loup » de Christine Bastin avec Accords Perdus le samedi 30 mai. Un événement en accès libre

****
Crédit photo : Ricardo Suanes

Ne le gardez pas pour vous

Partagez cet événement sur les réseaux sociaux