En ce moment Mon compte

26000 Couverts : interview

[Coulisses] le 26 mai 2016

Lundi prochain, et ce jusqu’au 9 juin, la compagnie 26000 Couverts s’installe à La Villette pour présenter A bien y réfléchir, et puisque vous soulevez la question, il faudra quand même trouver un titre un peu plus percutant. C’est comme le port salut, c’est marqué dessus : le spectacle n’est pas encore au point. Mais à quel point ? Interview de Philippe Nicolle !

Où en êtes-vous de cette nouvelle création de 26000 Couverts ?
On avance, on devrait être prêts en mars 2022

Pouvez-vous nous parler des pistes que vous avez explorées ? Vous vous êtes apparemment inspirés de la fête des morts mexicaine ?
Oui, enfin... Au début on était partis sur la fête des mères, et suite à une faute de frappe lors d'un envoi de dossier au ministère, le projet a pris une toute autre direction...
Du coup on s'est pas mal documenté sur les morts accidentelles, le poison dans l'Histoire, les danses macabres, le trafic de drogue, les diverses techniques de pendaison... Mais dans un esprit festif, bien sûr !

Nous avons cru comprendre que vous avez fait appel à un auteur ?
Nous, on n'a pas trop l'habitude de travailler avec un auteur... Mais là j'avais envie qu'on se confronte au texte, du coup j'avais quelqu'un en tête, un mec super... Sauf qu’il pouvait pas. Par contre, lui il avait une copine qui avait un pote qui avait bossé avec.. Enfin bon peu importe... C'est comme ça que j'ai rencontré Gabor, et que je lui ai passé commande. Bon quand j'ai eu le texte, j'étais pas forcément chaud-chaud, mais il a insisté...

Y aura-t-il des ateliers prévus pour le jeune public ?
Ah ça certainement pas !

Quel est l’état d’esprit de l’équipe à la veille de la représentation ?
Attention c'est pas une représentation hein... C'est une sortie de résidence qui présente des débuts d'idées pour un spectacle de rue qui aura lieu dans un an, sur le thème de la mort... En fait on peut dire que c’est une répétition en salle d’un spectacle de rue. Enfin… c’est un spectacle sur la répétition d’un spectacle sur la répétition... En tout cas, c’est en salle. Et ça parle de la rue. Encore que…

Avez-vous pu avancer sur le sujet du titre ?
Pas vraiment, mais il est vrai qu'à bien y réfléchir, et puisque vous soulevez la question, il faudrait quand même qu'on trouve un titre un peu plus percutant !

****
Crédit photo : Christophe Raynaud de Lage

Ne le gardez pas pour vous

Partagez cet événement sur les réseaux sociaux

À découvrir